Chat et oiseau – Une bonne coexistence est-elle possible ?

Chat et oiseau - Une bonne coexistence est-elle possible

Chat et oiseau - Une bonne coexistence est-elle possible

Chaque fois que vous souhaitez réunir deux animaux domestiques d’espèces différentes dans la même maison, de nombreux doutes surgissent quant à une bonne coexistence. Dans certains cas, c’est plus simple, comme mettre un chien et un chat ensemble, car ce ne sont pas des ennemis naturels. Cependant, il y a ceux qui veulent avoir un chat et un oiseau à la maison, et ce type d’union est plus compliqué, car entre ses espèces, il existe une relation naturelle entre prédateur et proie. Ce qui ne veut pas dire que la coexistence est impossible.

Quand on veut réunir un chat et un oiseau dans un même environnement, tout dépend de ce qui est mis en place. Il y a des situations plus simples pour créer une relation amicale et d’autres plus compliquées, tout va dépendre de comment ça se passe et de la personnalité des animaux.

 

Agir selon la situation

Le faire est le moyen le plus simple de les habituer aux animaux d’une autre espèce, car ils n’ont pas encore développé leur personnalité et leurs instincts sont encore faibles (bien qu’ils existent). Elever un chaton dès son plus jeune âge au contact de l’oiseau est le moyen le plus simple de lui faire comprendre que cet animal est un compagnon et non une proie. Sur le même sujet : Comment devenir fauconnier au Puy du Fou ?

Garder l’oiseau hors de sa cage pendant un certain temps, ainsi que le chat, pour qu’il le sente, le lèche et joue avec est la meilleure façon de l’habituer. Si l’oiseau reste dans la cage toute sa vie, le chat peut finir par devenir curieux et essayer de sauter dans la cage pour voir ce que c’est, et cela pourrait finir par faire des ravages.

Si le chat est plus âgé et que le petit oiseau rentre à la maison, la situation change complètement. Il est très important que le propriétaire connaisse son animal et sache comment il traite les petits animaux. Si le chat est un chasseur naturel et actif, ce n’est peut-être pas la meilleure idée de ramener un oiseau à la maison, car l’adaptation serait beaucoup plus compliquée que si le chat était plus calme.

Essayez d’habituer progressivement le chat à la présence de l’oiseau, afin qu’il entende les bruits et les odeurs, et voyez comment il réagit face à l’animal. Établir une relation amoureuse avec eux deux peut faire comprendre au chat que l’oiseau est un membre de la famille, pas une proie. L’important est de savoir exactement ce qui se passe dans la tête du chat et quelles sont ses réactions à la situation pour voir si cela fonctionne.

Les chats sont des prédateurs naturels de petits animaux comme les oiseaux et les rongeurs, comme le précise ce site. Cela signifie que même si votre chat a été élevé avec de la nourriture sèche, à l’intérieur et qu’il est très calme, son instinct peut s’activer lorsqu’il voit un petit animal.

Garder la cage dans un espace où le chat n’a pas accès est crucial pour éviter que des catastrophes ne se produisent pendant l’absence du propriétaire, surtout au début de l’adaptation. Toute interaction entre le chat et l’oiseau doit se faire sous la surveillance du propriétaire, même si l’oiseau est à l’intérieur de la cage. Essayez de garder votre chat toujours détendu et prudent, afin qu’il ne finisse pas par attaquer l’oiseau parce qu’il se sent menacé alors qu’il partage l’attention du propriétaire avec un autre animal.

Avec les calopsittes, les cacatoès, les calopsittes et certaines autres espèces d’oiseaux qui préfèrent normalement se promener librement dans la maison, il faut redoubler de prudence. Si votre chaton a été habitué à la présence d’oiseaux en liberté à la maison dès son plus jeune âge, il y a de fortes chances qu’il n’y ait aucun problème. Mais si l’oiseau doit être habitué à un chat déjà âgé, le propriétaire doit toujours être très vigilant lorsqu’il laisse l’oiseau en liberté dans la maison. Cela ne devrait se produire qu’après que le chat soit très habitué et à l’aise avec l’oiseau, car les chats sont des animaux très rusés et rapides, et même si l’oiseau est entre les mains du propriétaire, il peut être en mesure de l’attraper.

 

La castration aide, mais ce n’est pas la seule issue

On sait que les chats castrés deviennent moins actifs et perdent un peu de leur goût pour la chasse, devenant des animaux plus casaniers. Ceci pourrait vous intéresser : Comment devenir fauconnier. Il est important de stériliser le chat si vous allez avoir un petit animal à la maison, car l’arrêt de la production d’hormones sexuelles aide à inhiber certains comportements du chat, comme la délimitation du territoire et l’agressivité.

Cependant, la castration n’est pas toute la solution. Cela aide beaucoup, mais d’autres attitudes peuvent être prises. Si votre chat est un bebe, ne stimulez pas son instinct de chasseur en jouant à des jeux comme courir après la balle sur la ficelle. S’il n’est pas encouragé à chasser les petites choses qui bougent, il aura beaucoup moins d’intérêt à chasser l’oiseau. Il est également important de garder un espace réservé au chat dans la maison, avec des jouets et des griffoirs pour qu’il s’amuse, afin qu’il ne s’intéresse pas tellement à l’oiseau.

Ceci pourrait vous intéresser